Poèmes forcés et inspirés

Poèmes forcés et inspirés

par Alice Mei Lan

Des itinéraires poétiques inédits, sur la route d’une poésie initiatique.

Avec ses poèmes forcés et inspirés, Alice Mei Lan, guidée par son inspiration créative, nous conduit sur des chemins inédits parsemés d’amour, d’émotions, de vie, de mort et de barbarie : le jour, la nuit chez soi, en toutes saisons ou en plein nature. Il est possible d’admirer des tableaux et des paysages, de prendre connaissance de portions de vie, mais aussi de lire des réflexions en prose sur la poésie et le poète. Un parcours, avec des itinéraires poétiques vers la beauté, la plénitude, l’ombre et la lumière, la tristesse et la joie, l’intime et les origines. Alice Mei Lan vous invite à prendre la route avec elle pour une longue promenade à travers la nature, à la rencontre de l’homme.

« Le poète désire et s’engage sur un chemin sinueux situé au milieu d’une noble nature composée de roseaux toujours en mouvement. »

Présentation de l’éditeur : Dans ce recueil, Alice Mei Lan propose au lecteur de la suivre sur la route de la poésie vers des contrées sauvages et inconnues, rêvées ou réelles, magnifiques ou barbares. Laissez-vous tenter par une irrésistible envie de quitter votre zone de confort, d’explorer le monde à travers sa vision poétique. Et au gré des escales, vous découvrirez la géographie de l’instant et les émotions du moment. En route pour l’aventure !

L’auteur : Alice Mei Lan est érudite en psychologie de l’environnement. Ses travaux poétiques portant sur les actions de l’humain sur l’environnement et leurs conséquences sur la santé mentale. Alice est aussi une spécialiste de la faune, de la flore et des milieux naturels, ainsi que de la Chine traditionnelle. Née en Chine, elle a longtemps vécu en France où elle a étudié (entre autres la géographie et l’écologie, les lettres classiques et modernes, mais également la philosophie et la psychologie) avant de repartir vivre définitivement en Chine, près de la vallée des éléphants sauvages, dans le Xishuangbanna. Alice continue d’écrire des poésies, des nouvelles et des romans. Elle apprend à dessiner des arbres et elle continue à raconter des histoires à ses amis dans le monde entier.

Les commentaires sont clos.