Murmures I

Murmures I

par Alice Mei Lan
illustré par Alice Mei Lan et Tugdual

Des poésies de la nature étonnantes, réjouissantes et ne manquant pas de piquant !

Dans ce recueil esthétique, Alice Mei Lan dispense des instants de nature qui déroutent. Elle restitue la vérité des paysages à travers une perception simple et ordinaire de la faune et de la flore célébrant leur beauté bouleversante. Les poésies sont vivantes. Elles éveillent et réveillent. Elles racontent toujours des histoires et permettent d’habiter la vie. Elles témoignent d’une présence au monde passionnée, entre émerveillement et découverte, où rien n’est anodin. Elles restituent une palette de sentiments et célèbrent les émotions. Des poésies de la nature qui nous donnent à la fois la clé de sol et la clé des champs. Laissez-vous emporter par le chant des oiseaux, le souffle de vent, la musique des ruisseaux…

« Un jour, j’ai croisé un semeur de forêts qui lit des poésies jusqu’à l’oubli des temps. »

Présentation de l’éditeur : Quand la nature inspire, non seulement la poétesse, mais aussi le graphiste, cela donne ce bel ouvrage, qui conjugue la picturalité des poèmes et 20 illustrations originales, colorées, de la part des artistes. Ils sont deux, ces artistes, Tugdual (tanki.livegalerie.com) et Alice Mei Lan elle-même. Maniant les pastels secs, les bâtonnets d’encre ou encore les feutres, ils couchent sur le papier tous ces beaux reflets des paysages, des saisons, des instants, passés par le regard et les mains d’un homme et d’une femme. Poésie et art graphique s’épousent, font synergie, pour mieux exprimer beauté et amour de la nature.

L’auteur : Alice Mei Lan est érudite en psychologie de l’environnement. Ses travaux poétiques portant sur les actions de l’humain sur l’environnement et leurs conséquences sur la santé mentale. Alice est aussi une spécialiste de la faune, de la flore et des milieux naturels, ainsi que de la Chine traditionnelle. Née en Chine, elle a longtemps vécu en France où elle a étudié (entre autres la géographie et l’écologie, les lettres classiques et modernes, mais également la philosophie et la psychologie) avant de repartir vivre définitivement en Chine, près de la vallée des éléphants sauvages, dans le Xishuangbanna. Alice continue d’écrire des poésies, des nouvelles et des romans. Elle apprend à dessiner des arbres et elle continue à raconter des histoires à ses amis dans le monde entier.

L’illustrateur : Tugdual est un artiste inspiré par de grands peintres très différents (Émile Bernard, Eugène Boudin, Jean Eugène Buland) dont certains sont issus de sa Bretagne natale (Mathurin Méheut, Paul Sérusier et Maxime Maufrat). Ils sont venus régulièrement peindre à Pont-Aven. Mais aussi par les enluminures des moines celtes chrétiens et notamment par celles du livre de Kells (enluminures sur parchemin, Irlande, fin du VIIIe siècle ou début du IXe siècle). Il offre au public un large choix pictural (ses œuvres aux palettes variées, aux personnages déjantés et oniriques) passant au gré de sa fantaisie du style figuratif à l’abstrait. De quoi satisfaire les visiteurs. Émotions garanties !

Les commentaires sont clos.