Mélanges

Mélanges

par Alice Mei Lan

La poésie est près de vous. La voyez-vous ? La lisez-vous ? L’entendez-vous ? Elle vous réveille. Elle vous endort. Elle vous apaise et elle vous met le cœur à l’ouvrage. Osez Mélanges, mes poésies en tous genres !

Dans « Mélanges », Alice Mei Lan associe des poésies en tous genres. Des vers à la prose, elle compose des poésies inédites qui continuent à célébrer les fleurs, les arbres, les animaux, l’homme (amour, amitié, bonheur). Mais aussi des émotions, des positions, une certaine philosophie de la vie. Les poésies nouvelles d’Alice sont comme des boussoles offertes au lecteur qui le guident dans un univers imagé et coloré où les mots restent libres et authentiques. Des poésies positives qui apaisent et enchantent. Mélanges est un recueil pétillant et rythmé presque chantant à découvrir et à fredonner sans retenue.

« TIRER LE FIL. Ils tirent le fil. Le fil de la vie. Le fil de la bobine. Ils tirent le fil rouge. Et ça bouge… »

Présentation de l’éditeur : Mélanges de nature, de faune et de flore. Mélanges d’amour, d’amitié. Mélanges de poésies en tous genres. Les compositions poétiques d’Alice Mei Lan sont une manière d’être pour la poétesse (être soi, être aux autres) et d’habiter le monde (être là). Être soi, pour se dire et pour dire. Être aux autres, pour donner et pour recevoir. Habiter le monde pour l’écouter, l’observer et en parler. Dans ce recueil fait de mélanges, les poésies sont amoureuses, joyeuses, tristes, dures ou sensibles. Elles oscillent et expriment la vie sous différents angles. ».

L’auteur : Alice Mei Lan est l’auteur de nombreux recueils de poésies originales, belles et sensibles. Elle a également écrit un roman (Académiques barbares). Il lui arrive de produire des textes pour des amis musiciens professionnels. Elle sollicite parfois des amis illustrateurs ou peintres pour accompagner ses projets poétiques. Elle a étudié la géographie et l’écologie, les lettres classiques et modernes, mais également la philosophie et la psychologie.

Les commentaires sont clos.