800.000 ans dans le futur

800.000 ans dans le futur

par Pierre-Xavier Delasource
d’après le texte de Herbert George Wells

Un classique de la science-fiction remis au goût du jour grâce à une admirable contemporanisation.

« La machine à explorer le temps » est sans doute l’un des romans de science-fiction les plus célèbres du grand H. G. Wells. Dans cette histoire, le narrateur conte à ses amis son extraordinaire voyage plus de 800 000 ans dans le futur. Il va découvrir une humanité complètement transformée, se faire une amie et vivre une grande aventure, en affrontant de terribles dangers. Ce beau texte a été judicieusement contemporanisé par Pierre-Xavier Delasource qui a su lui donner un cachet actuel, comme si le voyageur du temps était parti vers ses aventures dans le futur, non pas du 19e siècle, mais du 21e siècle ! En plus, afin de nourrir l’imagination du lecteur, le roman est assorti de quelques belles illustrations.

« Et pourquoi ne pouvons-nous pas nous mouvoir çà et là dans le temps, comme nous nous mouvons çà et là dans les autres dimensions de l’espace ? »

L’éditeur : Pierre-Xavier Delasource, philosophe, est directeur et responsable d’édition aux Éditions Nègrefont depuis leur création en 2013. Il a supervisé l’édition de plus d’une trentaine d’ouvrages (en 2018). Il est l’auteur des inénarrables « Ce à quoi tout homme pense s’il ne pense pas au sexe » et « Ce à quoi toute femme pense si elle ne pense pas à l’amour ». Il a contemporanisé un célèbre roman de SF d’Herbert George Wells dans « 800.000 dans le futur ».

Herbert George Wells, plus connu sous la signature H. G. Wells, né le 21 septembre 1866 à Bromley dans le Kent (Royaume-Uni) et mort le 13 août 1946 à Londres, est un écrivain britannique surtout connu aujourd’hui pour ses romans de science-fiction. Il fut cependant également l’auteur de nombreux romans de satire sociale, d’œuvres de prospective, de réflexions politiques et sociales ainsi que d’ouvrages de vulgarisation touchant aussi bien à la biologie, à l’histoire qu’aux questions sociales. Il est considéré comme le père de la science-fiction contemporaine.

Les commentaires sont clos.